Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
 
Document Actions

Rentrée de janvier - Clélia, volontaire MEP en Thaïlande

Ce début d'année 2010 a commence comme il se doit en Thaïlande... c'est-à-dire assez fort!!

La rentrée des classes a été synonyme de reprise des cours... mais aussi reprise des festivités!! Il y en a eu une pour chaque semaine : la ''students day'', suivie de la ''teachers days'' puis de la ''scout day''!!

Concernant mes activités du week-end, c'est le temps passe avec les jeunes du camp de réfugies et un week-end chez les karens avec une des Soeurs qui ont été les plus marquants!

Excursion avec les jeunes du camp de réfugies

Le premier week-end de janvier le Pado et moi nous rendons au camp de réfugies a la frontière birmane. Joseph, le responsable de l'équipe des jeunes, nous a propose de les accompagner voir des grandes chutes d'eau non loin de la. Nous partons a 8 heures le matin et rentrons le soir vers 5 heures... je pensais que ça allait être une petite ballade d'une heure... pas du tout!! En fait cette journée avait été prépare depuis bien longtemps et ce n'est qu'au fur et a mesure de celle-ci, en discutant en chemin avec les uns et les autres, que j'ai compris l'importance que cette journée avait pour chacun de ces jeunes réfugies. Pour arriver aux cascades nous avons marche pendant plusieurs heures le long des rizières et dans la montagne, mais nous avons néanmoins respecte des limites géographiques. Les cascades, bien que se trouvant en dehors du camp de réfugies, se trouvent quand même dans l'enceinte du contrôle exerce par les autorités administratives.

Et bien même dans cette enceinte, et je n'en croyais pas mon interlocuteur, cela fait plusieurs années que certains n'étaient pas venus. J'ai par exemple parle avec un jeune réfugie qui me disait ne pas être sorti du camp depuis 2002. A la fin de la journée on a pris un temps pour parler un peu, et la en fait tout le monde s'est exprime, tous ont dit avoir passe une journée exceptionnelle qu'ils n'oublieraient jamais de toute leur vie...

En repartant j'avais vraiment la gorge serrée...

 
''Students day''

Je ne sais pas si c'est dans le but de remotiver les élevas pour la dernière ligne droite [examens et fin des cours de l'année fin février], mais la première semaine de cours de janvier s'est clôturée par une journée dédie aux élevas. Au programme : nombreux jeux animes par les profs... et nombreuses récompenses sucrées prévues!!

 

''Teachers day''

 Au cas où on se serait un peu sentis délaisses... fête des profs le samedi suivant!! Cette fois la journée n'était pas organisée à l'école de Maeramat mais à celle d'un village a proximité ou une rencontre était prévue avec les autres profs. Au programme le matin, réunion, offrandes aux moines bouddhistes et prière bouddhiste pendant 2 heures!! C'était la première fois que j'assistais à une cérémonie comme ça, je n'aurais pas cru le faire avec les profs de mon école catho... mais la majorité des Thaïs sont bouddhistes en fait. Ici la religion est associe a la nationalité. Convertir quelqu'un a une autre religion serait comme lui enlever sa nationalité... ceci explique qu'ici les Chrétiens catholiques ne constituent que 0.3% de la population!!

Mes premières offrandes ...coassements par un prof heureusement!!
Avant de donner mon verre d'eau je dis ''Satou'' en ramenant le verre à mon front

Le soir, après avoir mange tout ce qu'on a pêche l'après-midi, on retourne a la fête des profs pour manger à nouveau!! Danses et loterie au programme bien sur!! D'ailleurs j'ai gagné un ventilateur... dont je n'ai malheureusement pas vu la couleur : étant partie de la fête quelques minutes avant le dernier tirage,
il a été donne a quelqu'un d'autre!

Troisième semaine de janvier, cette fois c'est la fête des scouts. Fête sur 2 jours. Au programme : rassemblements, concours de cuisine, veille et camping... sous les tentes igloo, sur le terrain de foot de l'école!!


Week-end a Ponouiaipou avec la Soeur Lucienne

Troisième week-end de janvier. La Soeur Lucienne [une des 4 Soeurs qui tiennent l'école de Maeramat] me propose de l'accompagner dans une école de montagne qui appartient aussi aux Soeurs. C'est une toute petite école mais elles tiennent a la conserver car elle permet aux enfants karens d'être scolarises pas trop loin de chez eux. On part donc toutes les deux, on passe le week-end là-bas auprès des enfants pensionnaires, je donne des cours d'anglais le samedi et le dimanche.

Ici pas de tables ni de chaises!!
Mes cours d'anglais sont les premiers que ces karens reçoivent...
on commence donc par l'alphabet!!